EduRespect.com ---> blog 1 sur les éducations au respect
Accueil du site > Propos d’élèves et étudiants > Quelques jeunes internautes donnent leur avis sur l’orientation (...)

Quelques jeunes internautes donnent leur avis sur l’orientation sexuelle

mardi 17 avril 2007, par philzard

En 2001, le site momes.net lançait, grâce à Emilie, 15 ans,, un web-débat : Vos avis au sujet de l’homosexualité. Nous publions un échantillon de quelques avis de jeunes gens qui nous en apprennent long sur la générosité d’un certain nombre de collégiens...

- Bonjour, j’aimerais simplement dire que je ne suis pas contre l’homosexualité mais simplement que ce n’est pas facile quand on vit avec une mère homosexuelle, moi je vous le dis

- Chacun fait ce qu’il veut. Je ne vois pas quel mal ça peut te faire que quelqu’un ait des attirances sexuelles différentes des tiens tant qu’il ne fait de mal à personne pour assouvir ses désirs. Le seul problème est le regard des "normaux" qui peut rendre très malheureux. De plus l’homosexualité est naturelle, ça existe aussi chez les animaux Personnellement je suis hétéro mais j’admire les gays qui assument les pulsions face à l’ignorance et à l’intolérance..... bravo Lafouine 15 ans France

- Pour répondre à un c... : il y a toujours autant d’homos mais ils se cachaient ou devenaient moine. Regarde chez les grecs ou les indiens qui eux les respectaient... Au fait aucun "contre" n’a argumenté vraiment

- Salut tout le monde ! J’écris car j’ai été révoltée par de nombreux de vos messages ! Je ne comprends pas qu’on puisse être contre l’homosexualité car ceux qui le sont ne l’ont pas choisi. Personnellement je ne peux pas être contre car je ne sais pas si je le suis ou pas. Pour l’instant je ne suis RIEN. Je n’aime ni les filles, ni les mecs. Et je voudrais dire à tous les homophobes que les homos sont sûrement plus heureux que les RIEN comme moi ! Par contre, je trouve que les bi n’ont pas de chance car en étant bi on ne peut pas construire une vie stable avec quelqu’un (sauf si on a une préférence pour un sexe ou alors si on est un couple libéré). Je tenais à dire à tous les homos et à tous les bi que je les admire. Je trouve super d’accepter "sa différence" (qui n’est pas une réelle différence d’ailleurs). Je connais un mec qui est homo. Il le sait depuis qu’il a 12 ans (il en a environ 25 maintenant). Mais il s’est forcé pendant plus de 10 ans à sortir avec des filles pour faire "comme tout le monde". Un jour il a tenté de se suicider mais sa mère est arrivé avant pour éviter la catastrophe. Ensuite il a dit à toutes les personnes qu’il connaissait qu’il était homo. Tout le monde l’a plus où moins accepté mais il est quand même retourné avec un fille à cause de la pression et des regards. Maintenant il vit avec une fille, mais il fait dépression sur dépression, tentative de suicide sur tentative de suicide, il est terriblement malheureux, il ne sort plus beaucoup à cause du regards des gens. En gros, il est en train de se détruire et de mourir tout ça à cause de ces crét... d’homophobes ! Un dernier truc avant de vous laisser. J’ai plein de copines qui se disent non-racistes, tolérantes... mais elles sont homophobes. Il faut que vous vous rentriez ça dans le crâne : L’HOMOPHOBIE FAIT PARTIE DU RACISME !!!!!!!!!!! Katou, 14 ans, Rennes, France

- Je n’ai vraiment rien contre l’homosexualité et je comprends pour ceux qui le sont ça doit être vraiment dur... Moi je ne le suis pas mais je n’ai vraiment rien contre. Nous sommes tous humains et certaines personnes non aucun respect et j’ai appris beaucoup de trucs en un an. Maintenant j’ai 16 ans et j’ai compris que c’est mieux pour le monde qu’ils choisissent d’être heureux parce que c’est le bon choix.. Et je vais vous dire une chose. Je veux dire quelque chose aux personnes homo ou bi... Ne vous inquiétez pas avec l’opinion des autres. Moi j’ai eu plusieurs problèmes dans ma vie et je me préoccupais trop de l"opinion des autres et maintenant je m’en fous un peu. Le monde est cruel et pour le suicide ça ne sert vraiment à rien. Tu dois choisir de vivre ta vie... Et la sexualité, l’attirance pour quelqu’un ne se contrôle pas, alors vivez votre vie et arrêtez de vous faire trop de souci... Vous pouvez m’écrire peu importe votre orientation, je vous respecte..... Moi l’important c’est que les gens me respectent ....... Émilie, 16 ans ps : c’est moi qui ai proposé le sujet mais mon opinion a beaucoup changé depuis le temps que je l’ai proposé....

- Moi je suis plutôt pour. Si les homosexuels sont heureux, c’est le plus important. J’admire le courage de ceux qui osent se montrer. Mais il ne faut pas que l’homosexualité nuise à d’autres. Christine, 15 ans, Suisse

- Moi je pense que c’est pas normal. Bon ! moi je crois que l’homosexualité est quelque chose de très normal.. Moi je suis bisexuel depuis l’âge de 14 ans... j’adore les femmes mais aussi les gars.. cependant je suis mieux dans une relation avec une femme qu’avec un homme,.. j"ai aujourd’hui 17 ans et je m’aime comme je suis. bon ben buye !

- Je trouve que les homos qui se roulent des pelles ne sont pas plus dégueulasses que ceux qui les critiquent. Les homos sont normaux, comme toi comme moi. Je suis hétéro. et je trouve qu’on ne devrait pas appeler "homos" des hommes ou des femmes qui s’aiment. Ils sont vivants, humains, normaux, sans handicap. Je leur souhaite bonne m... si ils doivent l’annoncer à leurs parents car ils prennent souvent mal la chose. Mais je suis sûre d’une chose, au bout d’un moment, ils encaissent. J’ai vu une fois deux filles qui s’embrassaient et j’ai eu envie d’aller les féliciter leur dire : "Bravo quel cran d’affronter les regards, et de ne pas avoir peur de rencontrer quelqu’un que vous connaissez ! Je vous admire !!!" Ca n’a rien de choquant ! Et ce n’est pas interdit par la loi ! Kiss à tous(tes) les homos ! Je vous soutiens !!! Valentine, 13 ans, Belgique

- Moi, je trouve que les homosexuel(le)s ont le droit de vivre leur vie comme ils le sentent. Je n’ai aucun préjugés contre eux, c’est leur choix, c’est leur vie. J’ai des amis qui sont homos et ça ne me dérange absolument pas, je trouve même qu’ils sont très courageux de l’avoir dit. Marie, 14 ans et demi

- Salut tout le monde ! En tant qu’hétéro, je peux vous assurer que les homo ne me dérangent en aucun cas, c’est juste que je n’arrive peut-être pas à les comprendre à 100%. Si tu as le malheur de naître comme ça, ce n’est pas ta faute ! C’est juste que tu en souffres beaucoup plus. Je comprends qu’on doive se sentir mal à le faire savoir à nos proches. Certaines choses dans la vie, vous différencient des autres, et doit vous fais souffrir énormément. L’homosexualité en fait partie. J’avoue que si une amie se déclarait lesbienne, j’essaierais d’éviter son regard. C’est juste naturel de se sentir mal à l’aise avec les gens qui ont une différence, que ce soit l’homosexualité ou n’importe quoi d’autre. Mais il faut quand même les soutenir car pour eux, ça pèse lourd cette simple différence, que ce soit à cause des moqueries des autres, ou le sentiment intérieur, le poids lourd qu’on porte en nous à cause d’une différence. Je ne suis peut-être pas gay, mais je suis quand même différente, de quelle façon ? Je n’en ai aucune idée, mais restez forts ! Ne lâchez pas prise ! Il faut foncer, Misty 17 ans

- Je suis totalement contre !!!!!!!!!! Les gens qui sont homos font ça pour se donner un genre, avant il n’y avait pas autant d’homos !!!! Sandra

- Alors là !!!!! Je réponds à Emilie qui a proposé le sujet et qui a écrit la réponse ci-dessous Je ne comprends pas que tu puisses dire tout ça. Tu dis que "c’est absolument dégoûtant" de voir des filles ou des mecs s’embrasser ; alors dans ce cas, explique-moi en quoi un mec et une nana qui se roulent une pelle ne sont pas, eux aussi, dégoûtants ? Et je trouve que tu as vraiment du culot de dire que "tous les hétéros sont homophobes à un certain niveau". Comment peux-tu affirmer ça avec autant de certitude ? Si tu veux une preuve que les hétéros non-homophobes existent, j’en suis une. Il n’y a pas "de plus en plus" d’homos, c’est seulement qu’ils ne vivent plus cachés comme ils ont dû le faire pendant longtemps, à cause de ceux qui les rejettaient sous prétexte "d’anomalie" ou d’autres préjugés infondés. Je te trouve intolérante, même si tu affirmes le contraire. Je ne t’agresse pas, je suis juste comme toi, j’ai 16 ans et je me révolte. Ariane, 16 ans, France

P.-S.

HomoEdu, 2000-2006, source : momes.net

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0